New Book by Serge Milan: ‘L’antiphilosophie du futurisme’

MILAN Serge
L’ANTIPHILOSOPHIE DU FUTURISME
Lausanne, Editions de L’Age d’Homme, 2009
368 p. 39 euros
ISBN 978-2-8251-3748-2

Le Futurisme aurait pu n’être qu’une école littéraire parmi celles, fort nombreuses, qui fleurissaient à Paris au début des années 1900. Il devint pourtant en cinq ou six ans un mouvement artistique pluridisciplinaire et international, s’appuyant sur une activité éditoriale frénétique et une stratégie propagandiste sans précédent, au moyen de spectacles, d’expositions, de manifestations et autres provocations relayées par la presse à grand tirage, en plus des revues culturelles aux tirages très limités. On peut aller jusqu’à avancer que sa capacité à investir idéologiquement tous les principaux secteurs d’activité, par-delà les cercles littéraires et artistiques les plus restreints, en ont fait le premier véritable mouvement d’avant-garde : non seulement de par le contenu même de cette idéologie, mais également de par les rapports inédits qu’il établissait entre les créateurs et le grand public, ainsi qu’entre la théorisation et la pratique créatrice.

Dans cet ouvrage, l’auteur se donne pour objectif, en analysant quelques notions clés du mouvement, de déterminer les origines philosophiques, les tentatives de conceptualisation éventuelles et les aboutissements idéologiques, propagandistes ou publicitaires du mouvement. C’est là en effet l’essentiel de ce que les futuristes eux-mêmes appellent leur antifilosofia, terme utilisé dans la présentation organique de la “Direction du Mouvement futuriste” accompagnant souvent ses publications, tracts, revues ou volumes. Antiphilosophes, parce qu’attirés par le nouveau public urbain, jeune et nombreux, auquel ils veulent proposer une réflexion communautaire, intuitive et spectaculaire, c’est-à-dire propagandiste ; antiphilosophes, parce qu’opposés à toute recherche d’une sagesse contemplative, érudite et conceptuelle ; antiphilosophes, enfin, parce que philosophes malgré tout, attirés par l’infini et le métaphysique, par une vie individuelle et sociale répondant à des valeurs universalisables.

Table des matières

Introduction

Première partie : la cosmologie futuriste
Chapitre I – L’ontologie dogmatique marinettienne
I.1. Premiers textes marinettiens
I.2. Le tournant du Manifeste technique de la littérature futuriste
I.3. La matière comme accident du mouvement
I.4. L’essence divine du hasard et du risque
Chapitre II – L’artificialisme futuriste et la métaphysique
II .1. Le deuil préfuturiste de la Nature
II .2. Le sentiment de la nature chez Marinetti
II .3. Soffici et la pyrotechnie des phénomènes
II .4. L’elemento naturale et l’ontologie de Boccioni
Chapitre III – La cosmogonie futuriste
III .1. Reconstruction futuriste de l’univers
III .2. L’idéologie urbaine du Futurisme
III .3. Individualités mécaniques et fleurs artificielles
III .4. La spiritualité mécanique de Fillìa

Deuxième partie : la poétique futuriste

Chapitre IV – Passéisme et polémologie
IV.1. La Seconde Considération Inactuelle et le culte des morts
IV.2. Tabula rasa
IV.3. Passéisme et germanisme
Chapitre V – Gnoséologie futuriste
V.1. La dénégation futuriste du lien génétique
V.2. L’évolution créatrice et l’intuition
V.3. L’Artscience : analogie et synthèse
Chapitre VI – La création futuriste
VI.1. La nouvelle sensibilité futuriste
VI.2. Lyrisme et simultanéité
VI.3. La valeur absolue du Nouveau

Troisième partie : l’anthropologie futuriste
Chapitre VII – Qu’est-ce que le Futurisme ?
VII .1. Le Parti Politique futuriste et la question des valeurs
VII .2. L’école futuriste de l’héroïsme et de l’ivresse
VII .3. « Futurismo », icône et incantation
Chapitre VIII – L’éthique futuriste
VIII .1. L’εθος futuriste et la Guerre
VIII .2. Enthousiasme, rire et fisicofollia
VIII .3. L’optimisme artificiel et Il controdolore
Chapitre IX – Utopies et eschatologie anthropoïde
IX.1. Les utopies héroïques futuristes
IX.2. Le Futurisme comme mythe sorélien
IX.3. « L’idéologie obsessionnelle de l’immortalité »

Conclusion
Références des manifestes et textes futuristes consultés
Corpus des anthologies et essais futuristes étudiés
Bibliographie sélective
Table des illustrations
Index des noms cités
Appendice : choix de manifestes futuristes
Le Futurisme, F.T. Marinetti, 1909
Manifeste technique de la littérature futuriste, F.T. Marinetti, 1912
La Contredouleur, A. Palazzeschi, 1913
« Contre le paysage et l’esthétique du passé », U. Boccioni, 1914
1915 En cette année futuriste, F.T. Marinetti, 1915
Reconstruction futuriste de l’univers, G. Balla , F. Depero, 1915
La nouvelle religion-morale de la Vitesse, F.T. Marinetti, 1916
L’art mécanique, E. Prampolini, I. Pannaggi, V. Paladini, 1923
Idéologie du Futurisme, 1934

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: